header_01.jpg
header_02.jpg header_03.jpg
BROWSE GALLERIES
INFORMATION
TAKE IT MOBILE
Website design by Freecom.net

Erich von Gotha - L'Infanta 1. (Sold)

Share
Erich von Gotha - L'Infanta 1. (Sold) CLICK IMAGE TO VIEW FULL SIZE VERSION***** THE LETTERING 'TALISMAN FINE ART' DOES NOT APPEAR ON THE ACTUAL WORK OF ART
Erich von Gotha
'L'Infanta 1.'
Signed
Acrylic on board
56cm X 37.7cm

Sold

FIRST IN ENGLISH AND THEN, EN FRANÇAIS, THE ARTIST WRITES OF THE TWO 'L'INFANTA' PAINTINGS:

"The first picture, modelled on the celebrated painting of the Infanta of Spain by Velasquez, shows an artist in his studio. The Infanta is now grown up into a beautiful young woman. She preserves her modesty with a fig leaf (French always say vine leaf, huh) beloved by the censors since the Middle Ages. She is attended by a servant who offers her a nice cup of Earl Grey. The artist is painting a strip cartoon and to the left the present artist sketches the scene on my iPad. In the distance a woman awaits her turn as model and a couple of religious persons make an interesting discovery. Another portrait of myself hangs on the wall and my Erotic Award hangs from the ceiling, proclaiming me 'A star in the erotic firmament'.

The second picture, a mirror image of the first, shows now the Infanta as one of the Three Muses associated with Apollo, the god of the arts. (Again, I like to think she's now become a real woman...) The Infanta wears ballet shoes to show she is Muse of Dance. The painter has now become the Muse of the visual arts, and the servant has (rising from her humble role) become Muse of all the arts which use the human voice, speech, theatre, poetry, music etc. She preserves Apollo's dignity by hiding his nudity with a bubble, the symbol of the strip cartoon. The present artist is seated in the distant doorway with another model while a man tries to capture a fleeting bubble in a net. Pope Innocent X (already wary of artists since Francis Bacon) regards with suspicion, taking notes for the Inquisition on his iPad."
Erich von Gotha

"Ces deux tableaux sont un hommage a un des plus grands des peintres espagnols, et en même temps aux gloires de la bande dessiné. (Ou alors je tiens à le croire.)

La première image, sur le modèle du célèbre tableau Las Méninas de Velasquez, montre un artiste dans son atelier. L'Infanta, princess d'Espagne, est grandi maintenant en une belle jeune femme. (Ceci est ma pensée que, en fait, elle est arrivée à échéance en une personne Habsbourg typiquement laide, la pauvre, et je lui souhaite un avenir meilleur).

Elle conserve sa pudeur avec une feuille de vigne, bien-aimé par les censeurs depuis le Moyen Age.

Elle est servi par une servante qui lui offre une bonne tasse d'Earl Grey. L'artiste peint une bande dessinée, comme on le fait à un chevalet dans couleurs à l'huile comme d'habitude et à gauche la présente artiste dessine la scène sur mon iPad. Au loin une femme attend son tour comme un modèle et un couple de personnes religieuses font une découverte intéressante. Un autre portrait de moi-même est accrochée au mur et mon Prix Èrotique pend du plafond, me proclamant «Une étoile dans le firmament érotique».

La deuxième image, une image miroir de la première, montre maintenant l'Infanta comme l'une des Trois Muses associées à Apollon, le dieu des arts. (Encore une fois, je tiens à penser qu'elle est maintenant devenu une vraie femme ...) Apollon porte le costume d'or d'Elvis Presley, comme il le ferait si quelqu'un l'avait inventé dans le 8ème siècle avant JC. L'Infanta porte des chaussures de ballet pour montrer qu'elle est muse de la danse. Le peintre est devenue la muse des arts visuels, et le servante a (se levant de son humble rôle) devenu Muse de tous les arts qui utilisent la voix humaine, la parole, le théâtre, la poésie, la musique, tous dont on peut transcrire dans la langue de BD, la bulle.

Voila pourquoi elle préserve la dignité de l'Apollo en cachant sa braguette avec une telle bulle. Je suis assis à la porte lointaine avec un autre modèle, le privilège de celui qui, comme moi, peint le nu tout nu, tandis qu'un homme tente de saisir une bulle éphémère dans un filet. Pape Innocent X (déjà prudent des artistes depuis Francis Bacon) surveille tout avec suspicion; il prend des notes pour l'Inquisition sur son iPad.

Je présente mes excuses au lecteur pour mon français exécrable."
Erich von Gotha

We also highly recommend the profusely illustrated and beautifully produced new book on the work of Erich von Gotha: 'Les Carnets secrets d'Erich von Gotha', edited by Bernard Joubert.
Artist
von Gotha, Erich
More work by von Gotha, Erich
Telephone Orders: 07764 578130

Recently Viewed Items [clear]